dark towerPlease see below for the english text

L'espoir est encore permis, si chacun fait ce qui est en sa mesure pour rendre le monde meilleur, quelles que soient ses possibilités...

"Il eut une brève vision d'un nuage tournoyant et, en son milieu, de tours et de remparts, hauts comme des collines, fondés sur un puissant trône de montagnes au-dessus de puits insondables; de grandes tours et des cachots, des prisons aveugles, escarpées comme des falaises, et des portes d'acier et de diamant béantes; puis, tout passa. Les tours tombèrent et les montagnes glissèrent; les murs s'émiettèrent et fondirent, s'écroulant avec fracas, de vastes spires de fumée et des vapeurs jaillissantes montèrent, toujours plus haut jusqu'à ce qu'elles déferlèrent comme une vague irrésistible, dont la crête ondulante et impétueuse s'abattit en écumant sur la terre. Et enfin, sur les milles intermédiaires, vint un bruit sourd qui s'éleva jusqu'à devenir un fracas et un rugissement assourdissants; la terre trembla, le sol se souleva et craqua. Les cieux éclatèrent en tonnerre strié d'éclairs. Un torrent de pluie noire tomba en une cinglante flagellation. Et au cœur de la tempête, avec un cri qui perçait tous autres sons, déchirant les nuages, jaillirent les Nazgûl, tels des traits enflammés, comme, pris dans la ruine embrasée de la montagne et du ciel, ils craquetaient, se desséchaient et s'éteignaient".

Le Seigneur des Anneaux, de John Ronald Reuel Tolkien (Christian Bourgois Editeur)

------------------------------------------------

Hope is always available, if everyone does his possible to make the world better, whatever are his capabilities...

"A brief vision he had of swirling cloud, and in the midst of it towers and battlements, tall as hills, founded upon a mighty mountain-throne above immeasurable pits; great courts and dungeons, eyeless prisons sheer as cliffs, and gaping gates of steel and adamant: and then all passed. Towers fell and mountains slid; walls crumbled and melted, crashing down; vast spires of smoke and spouting steams went billowing up, up, until they toppled like an overwhelming wave, and its wild crest curled and came foaming down upon the land. And then at last over the miles between there came a rumble, rising to a defeaning crash and roar; the earth shook, the plain heaved and cracked, and Orodruin reeled. Fire belched from its riven summit. The skies burst into thunder seared with lightning. Down like lashing whips fell a torrent of black rain. And into the heart of the storm, with a cry that pierced all other sounds, tearing the clouds asunder, the Nazgûl came, shooting like flaming bolts, as caught in the fiery ruin of hill and sky they crackled, withered, and went out".

The Lord of the Rings, by John Ronald Reuel Tolkien (George Allen & Unwin Ltd)