Georges BrassensHello, I'm back home, alive and well.

Back home, c'est d'aujourd'hui lundi 6 mars. C'était envisagé plus tôt, mais il y a eu des complications.

Alive, c'est indubitablement vrai.

Well, cela reste encore du domaine de l'espérance, pour reprendre les mots de Saint Paul.

 

En me souvenant de Georges Brassens, je remercie toutes celles et tous ceux qui, par bien des moyens, m'ont donné des signes me réchauffant le cœur dans ces jours où il faisait froid pour moi.

Jean-Michel Siksik

Merci au Professseur Jean-Michel Siksik, mon chirurgien, pour son opération et pour son suivi attentif et bienveillant jusqu'à aujourd'hui, ainsi qu'au personnel du bâtiment Husson Mourier de La Pitié-Salpétrière.

Merci à Anne pour son attention et sa sa tendresse permanente sans lesquelles je ne sais pas comment je m'en serais sorti.

J'ai de nouveau accès à ma messagerie, mais pendant quelque temps encore j'utiliserai mon smartphone, car il est moins fatigant pour moi de m'en servir que de m'installer assis devant notre ordinateur. Cela limitera donc mes capacités d'expression et de réponse.

J'apprécie aussi l'emploi des sms: rapide, pas fatigant.

J'ai un peu peur que la réception de messages téléphoniques trop nombreux ne me fatigue vite, car, bien que cela puisse paraître bizarre, je me sens très fatigué après ces six semaines passées allongé sur un lit.

Bises et amitiés,

Jean-Michel