La chute de Gondolin

Parution annoncée pour août 2018 du livre "The Fall of Gondolin", de John Ronald Reuel Tolkien. Avec la contribution d'Alan Lee, le meilleur illustrateur de l’œuvre de JRR Tolkien. Cela s'annonce très bien.

Je suis prêt à parier qu'il y aura plus tard un film sur la chute de Gondolin. Mais il faudra un réalisateur de génie. Qui osera s'y attaquer?

 

John Ronald Reuel TolkienAvant de vous donner le texte du Huffington Post par lequel j'ai appris la prochaine parution du livre, je crois qu'il est bon que je vous donne quelques clefs de lecture pour que vous puissiez mieux situer le contexte:

1) La chute de Gondolin survient en l'an 510 du Premier Age de l'histoire de la Terre du Milieu, tandis que les événements narrés dans le Seigneur des Anneaux se déroulent au Troisième Age, 6639 ans plus tard. Et nous vivons actuellement au Quatrième Age, l'Age des Hommes.

 

The Silmarillion2) A cette époque, le mal est incarné par Morgoth, qui est en fait Le dieu du mal, "The Enemy". Son vrai nom est à l'origine Melkor. Sauron, maître du mal à l'œuvre dans le Seigneur des Anneaux, n'en est que le premier lieutenant, et il a pris la responsabilité du Mal quand Morgoth a été vaincu.

3) Melkor est à l'origine l'un des Ainur, les Bénis, que le dieu suprême Eru - ou Iluvatar - engendre de sa pensée, qui "furent avec lui avant que nulle chose ne soit créée", et avec lequel il crée le monde. Il est dit qu'Iluvatar rassemble les Ainur pour leur soumettre un thème magnifique, en leur proposant qu'ils en fassent avec lui une Grande Musique, "chacun jouant s'il le veut de son habileté et de son talent pour embellir et glorifier ce thème". Les Ainur s'y prennent à trois reprises, mais à chaque fois "il vient au cœur de Melkor d'y mêler des thèmes venus de ses propres pensées et qui ne s'accordaient pas au thème d'Iluvatar". Ceci correspond aux Trois Ages du Monde qui vont ensuite survenir, et Melkor apparaît dès le début comme un Être extrêmement talentueux mais qui ne peut et ne veut pas rester en harmonie avec les autres. Cette conception géniale de Tolkien est à ma connaissance le seul exemple dans toutes les mythologies de la création d'un monde sous forme de musique. C'est pour moi ce que Tolkien a écrit de plus beau, et je vous incite à aller le lire au premier chapitre du Silmarillion, nommé Ainulindalë (huit pages seulement).

 

Morgoth4) Gondolin est, avec Nargothrond, l'une des grandes forteresses construites par les Elfes Noldor à l'insu de Morgoth, pour mieux se protéger de lui; Gondolin, nom elfique qui signifie "Hill-of-Stone-and-Song", est décrite comme "La Cité Cachée"; elle était gouvernée par Turgon, un grand roi des Noldor.

5) Gondolin est associée à un thème majeur de l'univers de Tolkien: celui de l'union (au sens conjugal) entre les Elfes et les Humains, qui permettra en définitive de sauver le monde du Mal. La fille de Turgon, une Elfe, Idrid Celebrindal, va épouser Tuor, un Homme faisant partie des Edains qui va jouer un grand rôle dans l'histoire qui suit. Les Edains (ce mot elfique signifie "Father-of-Man") sont des hommes qui ont traversé les Montagnes Bleues pour se joindre aux Elfes pour combattre Morgoth. C'est la première alliance entre les Elfes et les Hommes.

6) Tout se terminera bien, soyez rassurés, car Tolkien est chrétien et dans son univers c'est le bien qui finit par triompher, à travers bien des épreuves: "There's some good in this world, and it's worth fighting for", comme le dit Samwise Gamgee (Sam, le compagnon de route de Frodo) dans le film "The Lord of the Rings" - on ne  trouve pas cette phrase dans le livre. Ce ne sera pas facile, car Morgoth, bien qu'ayant été vaincu et banni d'Arda, Terre créée par la Grande Musique, aussi appelée Ainulindalë, reviendra à la fin des temps, pour un grand combat où il sera définitivement vaincu, avant qu'Iluvatar ne révèle la dernière Musique des Ainur.

Voilà, avec ces indications vous devriez désormais être prêts pour lire le texte du Huffington Post:

 

 

Gondolin par Alan Lee"La Chute de Gondolin"- "la première vraie histoire" de la Terre du Milieu selon son auteur JRR Tolkien, le Saint-Père du "Seigneur des Anneaux", doit être publiée dans une version rééditée et révisée en août 2018. Ce nouveau volet sera illustré par Alan Lee, oscarisé en 2004 pour sa direction artistique sur l'adaptation au cinéma du "Seigneur des Anneaux".

Un an après la réédition de la nouvelle "Beren et Lúthien", la maison d'édition Harper Collins annonce à la surprise générale que le fils et exécuteur littéraire de J.R.R. Tolkien, Christopher, léguera aux fans un "nouveau" livre.

 

Húrin_and_Huor_are_Carried_to_GondolinPremier texte du légendaire auteur britannique, le conte avait été publié à titre posthume dans "Le Second Livre des contes perdus" (1983-1984). L'histoire a aussi été disséminée dans "Le Silmarillion" (1977) et les "Contes et légendes inachevés" (1980), tous réédités par Tolkien-fils. Elle sera cette fois réunie en un seul volume

Le conte a été écrit entre 1916 et 1917 par le célèbre professeur d'Oxford alors en convalescence au retour de son déploiement sur le front de la Somme. L'histoire suit les traces de Tuor, un humain choisi comme messager par la divinité Ulmo. Il est chargé de sauver les elfes Noldor de la chute inéluctable de leur royaume caché - celui de Gondolin attaqué par les forces de Morgoth, principal antagoniste de l'univers de Tolkien.

"Le saint-graal des textes tolkieniens"Balrog

 

"C'est le récit initiatique d'un héros malgré lui qui le devient ensuite pleinement - c'est un modèle pour tout ce que Tolkien a écrit par la suite", indique au Guardian John Garth, auteur de "Tolkien et la Grande Guerre." Interrogé par la BBC, le président de l'association "Tolkien Society", Shaun Gunner, explique que "les fans voient 'La chute de Gondolin' comme le Saint Graal des textes tolkieniens et comme l'un de ses trois grands contes aux côtés de "Les Enfants de Hurin" et de "Beren et Luthien".

"Nous n'aurions jamais osé rêver de voir ce livre être publié. 'La Chute de Gondolin' est, pour de nombreux membres de la communauté Tolkien, le Saint Graal des textes tolkieniens."

 

 

 

The Fall of Turgon's Tower_by Tolkien