24 septembre 2016

Premières années d'ingénieur-chercheur à EDF avec Marcel Nourris

Premières années d'ingénieur-chercheur à EDF avec Marcel Nourris Début septembre 1973, je me suis retrouvé à Paris, ayant atteint tous les objectifs difficiles que je m'étais fixés un an plus tôt, sauf celui pour lequel je les avais accomplis (cf Feuille Volante N° -036). Heureusement, je suis entré comme ingénieur à La Direction des Etudes et Recherches d'EDF, à Clamart, dans le Service Etudes de Réseaux, et j'y ai trouvé dès les premiers jours de très bons collègues et même des amis, ainsi qu'un travail passionnant. J'ai commencé... [Lire la suite]

23 septembre 2016

Sonner pour un mariage

Sonner pour un mariage Pour tout joueur de bombarde et de biniou kozh, sonner pour un mariage est un acte important qui compte dans sa vie de musicien. Les auteurs du livre "Musique Bretonne - Histoire des sonneurs de tradition bretonne", paru aux Editions du Chasse-Marée en 1996, qui consacrent tout un chapitre aux noces, le disent bien: "Tout joueur débutant ambitionne de devenir un jour celui que l'on retiendra pour animer les mariages. Assez souvent, quand sa réputation sera bien assise; on arrêtera la date de la cérémonie en... [Lire la suite]
09 septembre 2016

Collectage pour Dastum à la Bibliothèque Nationale

Collectage pour Dastum à la Bibliothèque Nationale Pour la musique traditionnelle bretonne, avec la disparition imminente des sonneurs et chanteurs anciens, il s'est posé une nouvelle fois au début des années 70 le risque de la perte d'une grande partie du patrimoine musical. Pour y remédier, Patrick Malrieu a fondé en 1972 l'association Dastum (ce mot signifie en breton: recueillir), en lui donnant notamment pour mission de collecter, sauvegarder et diffuser le patrimoine de la Bretagne historique, et notamment des chansons, de la... [Lire la suite]
02 septembre 2016

Musicien breton traditionnel

Musicien breton traditionnel Mon premier contact avec une bombarde date de septembre 1973, à Paris. J'avais alors 23 ans. Je dois préciser que je n'ai aucune origine bretonne familiale. J'ai découvert la Bretagne en 1965 lors de vacances à Douarnenez, et déjà j'avais été saisi par la musique des défilés des bagadou. Mais il a fallu attendre 1973 pour que j'aie brusquement envie de jouer de la bombarde. C'était en lien avec du théâtre dans la rue que je faisais avec ma future femme Anne et sa sœur Blandine, qui, elles, étaient... [Lire la suite]
26 août 2016

John Ronald Reuel Tolkien, un compagnon sur la route de la vie

  John Ronald Reuel Tolkien, un compagnon sur la route de la vie En 2016, il est difficile de trouver en France quelqu'un qui n'ait entendu parler de Tolkien, du Seigneur des Anneaux, et de Bilbo le Hobbit. Fin 1973, c'était tout différent, quasiment personne ne connaissait John Ronald Reuel Tolkien. Un article paru dans Le Monde le 6 septembre 1973 a attiré mon attention sur lui, à l'occasion de la sortie chez Christian Bourgois du livre "Le Retour du Roi", dernier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Pour lire la... [Lire la suite]
19 août 2016

Musique folk et musique traditionnelle

Musique folk et musique traditionnelle Quand je suis revenu à Paris à l'automne 1973, en même temps que je me mettais très sérieusement à apprendre la bombarde et le biniou kozh avec Charles Pletsier qui dirigeait la Kenvreuriezh Ar Viniaouerien vrezon, je me suis beaucoup impliqué dans la musique folk, et plus spécialement la musique folk française. Tout de suite, j'ai adhéré au club folk de la Vieille Herbe, ainsi qu'à celui du Bourdon, qui était le plus réputé et qui se réunissait à la Cité Universitaire. Pour lire la suite,... [Lire la suite]

12 août 2016

Politique et syndicalisme

Politique et syndicalisme Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours été à gauche. Ni à droite, ni au centre, à gauche. Il n'y a aucune origine familiale dans ce fait, c'est venu de mon évolution personnelle, de mes réflexions et de prises de position face aux circonstances. Le fait que suis chrétien a également certainement joué . Je suis un chrétien de gauche. Cela existe, il y en a plus que les media ne le rapportent, et ils sont très actifs, pour que la société bouge. Pour lire la suite, cliquer sur le lien suivant: ... [Lire la suite]
05 août 2016

30 ans après la sortie de Supelec en 1972

30 ans après la sortie de Supelec en 1972 Voici un texte que j'avais rédigé pour le numéro 220 de la revue FLUX, paru en juin 2002, pour remémorer quelques souvenirs 30 ans après notre sortie de Supelec. Dans la revue FLUX sont cités les noms complets des personnes évoquées. Pour ce travail, j'avais tenté, avec l'aide de camarades, de recourir à la méthode proustienne, en feuilletant quelques cours de l'époque, ainsi que des exemplaires de Court-Circuit, le journal des élèves, en espérant comme le Narrateur d'A La Recherche du Temps... [Lire la suite]
Posté par jm tesseron à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 juillet 2016

Théâtre avec Henri Cordreaux et dans la rue

Théâtre avec Henri Cordreaux et dans la rue Le 7 juillet 1973, je suis revenu à la Sainte-Baume, après la semaine décisive passée à Pâques, qui a marqué ma vie.Cette fois, c'était l'été, avec l'odeur envoutante et omniprésente du thym, le chant des cigales, et la vue magnifique sur la falaise crayeuse et le col du Saint-Pilon.Je venais participer au Stage de Réalisation théâtral dirigé par Henri Cordreaux, Conseiller Technico-Pédagogique (CTP) en Art Dramatique au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Pour lire la suite, cliquer... [Lire la suite]
Posté par jm tesseron à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juillet 2016

Aller-Retour à Bordeaux et à la Sainte-Baume

Aller-Retour à Bordeaux et à la Sainte-Baume Tout début juillet 1972, désormais Ingénieur Supelec, je me retrouve à Montluçon pour y faire le mois de classe de mon service militaire, avant d'aller au CEA. Nous sommes tous des appelés du contingent scientifique, aussi on ne nous ennuie pas beaucoup. Je me rappelle surtout avoir beaucoup joué aux échecs, car c'était alors le championnat mondial historique entre Boris Spassky et Bobby Fischer (l'URSS contre l'Occident, comme les journaux le présentaient alors), dont Le Monde analysait... [Lire la suite]