DSC_0105N'en dites rien, car c'est encore strictement confidentiel, mais il se murmurerait dans les milieux bien informés que Brigitte et Emmanuel Macron, notre sympathique et dynamique couple présidentiel, envisagent d'aménager une piscine au fort de Brégançon.

Moi, si je deviens président de la république à mon tour, ou plutôt quand je serai devenu président de la république, car je me suis déjà décidé dans le secret de mon cœur et ce n'est plus qu'une question de mois, je demanderai qu'on m'installe un toboggan pour aller directement de notre appartement de Boulogne-Billancourt dans la mer à la plage des Sables Blancs de Locquirec.

 

jm_091En option, tant qu'à faire, j'aimerais bien aussi un deuxième toboggan pour aller directement à La Font d'Orange chez nos amis Daniel et Nicole Manéra, à La Roquebrussanne dans le Var... La Provence, ce n'est pas si loin que ça... Cela me ferait gagner beaucoup de temps, ce qui est toujours précieux quand on est président de la république, car nous autres présidents de la république sommes très occupés, avec tous ces repas et ces fêtes partout dans le monde auxquels nous sommes obligés de participer pour manifester haut et clair le savoir-vivre et le savoir-être français (ah non, je me trompe encore, ce n'est pas Emmanuel Macron, mais Marion Maréchal - toujours Le Pen? - et son Issep de Lyon***)... Et nous allons être encore plus pressés avec cette limitation de vitesse à 80km/h prochaine qu'on va nous imposer au 1er juillet, juste la veille de mon anniversaire, un comble... Un toboggan direct, ce serait donc rudement bien...

 

*** Issep: un de mes amis, bien impertinent, à tel point que j'ose à peine vous transmettre sa remarque, m'a suggéré qu'Issep porterait mieux son nom si on commutait la dernière lettre en tête du mot… allons, allons, un peu de retenue!

RivendellJ'ai écrit deuxième toboggan et non second, au cas où j'aurais d'autres envies que les futurs premiers de cordée pourront m'accorder quand ils se seront émancipés.

Je pense par exemple à une séquence de toboggans vers les Ardennes, la Charente, la distillerie Caol Ila, Rivendell et Hogwarts...

 

Déjà, j'ai choisi le nom du futur mouvement que je vais créer et qui va me porter vers la présidence de la république: Juste Mon Tour. Je trouve que cela sonne bien, et en plus c'est tellement juste, ça correspond à mes idées. J'ai même trouvé mon logo. Actuellement, je me demande s'il faut que j'ajoute d'autres idées à mon programme... non, je veux dire ma feuille de route... déjà, j'ai eu l'idée de devenir président de la république, c'est bien... il ne faut pas en faire trop, car je sais que c'est très dangereux d'avoir plusieurs idées dans une feuille de route, il vaut mieux d'ailleurs n'avoir aucune idée, l'histoire récente a montré que c'est très efficace.

Juste Mon Tour

Et remarquez que j'ai un sérieux avantage: n'étant pas Ministre de l'Économie, je n'ai pas besoin de quitter mon poste et de trahir qui que ce soit.

Il est bien aimable, Emmanuel Macron, de m'ouvrir la voie avec cette piscine à Brégançon. C'est à cela qu'on reconnait les authentiques premiers de cordée émancipés.